Votre page 7
Votre page 1
Votre page 2
Votre page 3
Votre page 4
Votre page 5
Votre page 6
Votre page 7
Votre page 8
le chateau de poupée fait partie de ces éditions au numero impeccablement médiatisées et qui ratent rarement leur cible . Parfois tout se passe bien, parfois c'est la catastrophe. Dans notre cas, car nous sommes légions à avoir été séduits par le chant des sirènes ce fut un véritable parcours du combattant.

Grace à internet et au fait que cette collection avait bénéficié d'un lancement antérieur de quelque numeros en Espagne il nous a été possible de suivre avec un peu d'avance sur le programme français l'evolution de cette collection. Très rapidement et compte tenu de la fréquence et du contenu des fascicules il est apparu comme une évidence que le chateau tel qu'il nous avait été présenté ne pouvait etre complet en 100 numeros

le distributeur français en toute bonne foi, ce que je veux bien lui accorder, ne réagissait pas aux appels de plus en plus pressants des abonnés qui comme moi étaient arrivés à la même conclusion

après des semaines d'échange sur un forum spécialisé consacré à ce sujet la décision d'en referer à l'UFC et à la FEVAD (organisme régulateur pour le commerce en ligne)a finalement abouti à un accord entre le distributeur et les abonnés et le remboursement total des sommes engagées pour cette miniature. ce remboursement j'ai choisi de le consacrer à la finalisation de mon projet

Grace à ce désastre j'ai tire neanmoins un profit non négligeable, profit non pas au sens pécunier car c'est un passe temps prenant et couteux mais parce que sur le forum j'ai rencontré des gens passionnés, désespérés de voir leur rêve s'envoler en fumée et qui ont tout mis en oeuvre pour qu'au final on obtienne satisfaction

la leçon que j'en tire car il y a toujours du bon à tirer d'une expérience malheureuse, c'est que ce type d'édition ne garantit pas d'arriver à son terme et qu'il ne faut pas hésiter à remuer ciel et terre pour faire entendre sa voix.

Quand je regarde mon château je ne sais pas de quoi je suis le plus fier, de pouvoir terminer ma première miniature ou d'avoir obtenu gain de cause

un peu des deux certainement

chateaudepoupees
26/01/07